ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

Présentation du Dual-Side 2INpower

Connaitre ses forces est utile, mais connaitre ses faiblesses vaux de l’or. C’est pourquoi ROTOR Bike Components lance son nouveau 2INpower (« Twin » Power) un double capteur de puissance pour dissocier les jambes Droite et Gauche.

 

Les rumeurs à propos de ce nouveau capteur de puissance ont commencés en Janvier dernier lors du Tour Down Under où deux prototypes ont été aperçus sur les Cervélo des coureurs du Team Dimension Data for Qhubeka. Le 2INpower mesure la puissance de chaque jambe pour améliorer la précision de la balance et de la puissance et cibler les améliorations potentielles du cycle de pédalage.

 

Comme son nom l’indique, le 2INpower est l’évolution du INpower, le capteur de puissance qui intègre toute sa technologie à l’intérieur de l’axe du pédalier et qui mesure la puissance via la jambe gauche.

 

« Une personne avec une balance de 50/50 est très rare, même si c’est possible. » relate Irène Albacete, ingénieur du 2INpower. « Nous savions que l’étape suivante était de reprendre la technologie du INpower pour développer une version Dual-Side capable de dissocier les deux jambes. »

 

Lire la suite : Présentation du Dual-Side 2INpower

[Matériel] Quand changer sa chaine de vélo ?

Maillon essentiel du rendement et de la sécurité du cycliste, la chaîne doit être entretenue régulièrement pour ne pas avoir de mauvaises surprises sur la route pouvant aller jusqu’à la chute. C’est une pièce d’usure que les fabricants recommandent de changer tous les 3 à 4000 km mais avec un entretien soigneux, on peut allonger sa durée de vie. Personnellement, je change assez régulièrement de chaîne (3000km maximum) car je constate (avec enthousiasme) que mes sensations sont meilleures quand elle est neuve. Au fil des bornes, elle prend du jeu, s’étire et épouse moins les dents du pédalier et de la cassette et l’énergie est moins bien retransmise.

QUAND EN CHANGER ?

Plusieurs petits tests permettent de vous alerter :

1/ Placer la chaîne sur le grand plateau et tirer dessus (sur l’avant du plateau). Si vous voyez  presque toute la dent du plateau, votre chaîne est HS.

2/ Avec un « Chain Checker », petit outil de la marque Park Tool (CC-2). Vous placez l’outil sur la partie haute de la chaîne et vous jouez sur le petit disque qui vous indique le pourcentage d’usure.

3/ Si votre transmission saute ou s’il y a un point dur (ce qui créé un à-coup à chaque fois que la chaîne passe au même endroit) ou s’il y a des bruits parasites.

4/ Si vous changez cassette + plateau en même temps. Une cassette peut faire 3 à 4 chaînes et les plateaux le double.  Bien sûr, cette estimation vous est donnée si l’entretien est impeccable ! Il faut vérifier régulièrement que vos pignons ne sont pas trop marqués.

Lire la suite : [Matériel] Quand changer sa chaine de vélo ?

Matériel : Catlike présente le nouveau modèle Olula

 

 

 

 

Olula est le nouveau casque de route Catlike, un modèle qui reprend l’aspect et les technologies propre à la marque. Il a été développé pour les cyclistes amateurs qui cherchent un produit de haute qualité, fait en Espagne, et qui répond à toutes les attentes des coureurs sur route.

 

La combinaison de nouvelles technologies permet la fabrication de ce nouveau casque. Equipé des dernières innovations Catlike, l’Olula est le casque parfait pour le coureur sur route qui cherche un produit unique sur le marché.

 

La première caractéristique qui rend l’Olula exceptionnel et le système de sangle interchangeable. Toutes les mousses sont changeables elles aussi afin de pouvoir les laver ou les remplacer facilement. Le casque est livré avec différentes épaisseurs de mousse afin d’ajuster le port du casque selon votre morphologie. Les mousses existent en beaucoup de couleurs différentes ce qui vous permet de customiser votre casque selon vos envies.

 

L’Olula reprend la technologie d’ajustement des mousses latérales du Mixino, le support des mousses est libre de déplacement d’avant en arrière ce qui permet un maintien optimal du casque. Un nouveau système de sangles est aussi utilisé, avec un système plus simple d’utilisation.

 

Il est fréquent que le cycliste soit gêné lors de son entrainement par un moustique, c’est pourquoi un filet anti-moustique est fourni avec le casque lors de la vente. Il est partie intégrante des mousses afin de ne pas influer sur le confort.

 

Le serrage de l’Olula se fait via le MPS-Evo, le même système micrométrique que le Mixino. C’est le système le plus précis avec quatre variables. Ce système permet d’ajuster le confort selon chaque morphologie. Le serrage millimétrique avec les différentes tailles de mousses permettent un ajustement optimal. Le support occipital est lui aussi ajustable pour assurer une ergonomie parfaite qui inhibe toutes les pressions inconfortables.

 

Le Olula est équipé des mousses Thermy-tex, un système ultra respirant et anti-bactérien. Il élimine donc la transpiration, les odeurs et assure une bonne répartition des points d’appui sur la tête.

 

Disponibles en trois tailles :

SM : 220gr -> 54-56cm
MD : 234gr -> 57-59cm
LG : 264gr -> 60-62cm

 

Couleurs : Noir Jaune Fluo, Noir Rose Fluo, Noir Orange Fluo, Noir Bleu, Noir Blanc, Blanc Jaune Fluo, Blanc Noir, Blanc Rouge, Bleu Noir, Rose Fluo Noir, Orange.

 

Moyennant supplément, le casque est 100% personnalisable au niveau de la peinture.

 

Prix : 129,95€

 

Nouveauté 2016, bientôt disponible

 

 

 

Matériel : Focus sur le vélo de Mark Cavendish

 

 

Membre de l’équipe Dimension Data for Qhubeka pour 2016, Mark Cavendish utilise le Cervélo S5 bien connu des pelotons.

 

Si le cadre est connu et reconnu pour ses qualités aussi bien techniques qu’esthétiques, nous allons nous attarder ici sur les composants de celui-ci.

 

Pour le groupe, rien d’extravagant, le fiable Shimano Dura-Ace Di2 a été choisi pour assurer la transmission avec l’excellent système Ceramic Speed. Tous les roulements du vélo, moyeux, direction, boitier de pédalier, galet de dérailleur et même la chaine sont issus du savoir-faire Ceramic Speed.

 

Les roues et la potence sont signées ENVE, l’expert du travail du carbone.

 

Le cintre est un modèle développé par Cervélo que seul Mark utilise.

 

Au niveau du pédalier, Mark a choisi de rouler avec les fameux plateaux ovales Qrings de ROTOR ! La marque espagnole propose aussi le prototype d’un nouveau capteur de puissance qui devrait reprendre les technologies du INpower (capteur de puissance 100% intégré à l’intérieur de l’axe du pédalier) avec en plus la balance entre la jambe Gauche et la jambe Droite.

 

 

Encore au stade de développement, il semble que Mark Cavendish l’ait adopté.

 

Aucune concession sur ce vélo, il s’agit d’une véritable petite bombe. Il faut bien ça pour un coureur du calibre de Mark Cavendish.

 

 

 

Matériel : Rotor présente le Rotor Uno

A la veille de l'ouverture de l'Eurobike qui se déroule cette année à Friedrichshafen, nous vous proposons de découvrir la dernière nouveauté du groupe Rotor : le Rotor Uno