ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

[Test Matériel] : Essai vélo Lightweight Urgestalt

 

 Essai vélo Lightweight Urgestalt

 

Depuis maintenant 3 ans, le célèbre fabricant de roues en carbone très haut de gamme s'est lancé dans la fabrication de cadres tout aussi élitiste.

 

 

Dénommé Urgestalt, ce cadre ne pèse que 790g en taille 54. Il est vendu en kit cadre-fourche-tige de selle au tarif de 4500€, l'ensemble pesant quant à lui 1340g. Particularité chez Lightweight, chaque taille de cadre (de 48 à 60) utilise des combinaisons de nappes de carbone différentes afin de conserver les mêmes qualités dynamiques quelle que soit la taille de cadre. Vendu uniquement en kit cadre il laisse la possibilité au futur acquéreur de l'équiper au gré de ses envie, que ce soit en groupe électrique ou mécanique.

 

Esthétiquement il est arbore une peinture noire mate légèrement satinée du plus bel effet. Une version Weiss édition est également disponible avec une peinture noir et blanc métallisé.

 

Equipement en accord avec le cadre

 

Le modèle testé ici est le vélo appartenant au nouveau Champion de France Master, Cédrick Dubois. Il est équipé d'un groupe Sram E-Tap. Le poste de pilotage est composé d’un cintre et d’une potence Enve. Il est également possible d'avoir recours aux périphériques de la marque Lightweight puisque cintres et potences figurent au catalogue. La selle est ici une Fizik Arione 00 carbone. Pour cadre d'exception, tous les composants ont été pensés pour rester en accord avec le pédigrée du modèle.

 

Les roues seront les dernières Enve 3.4, bientôt disponibles. Au moment des 1ères sorties, le vélo est ainsi équipé de roues carbone Giant SLR0 et de boyaux Schwalbe One en 25mm.

 

Visuellement le cadre respire la rigidité : bases de plus de 5 cm à l'approche de la jonction avec le boitier de pédalier, lui-même assez imposant, tube de selle ovale, douille de direction imposante, tubes de fourche de section rectangulaire. On comprend que chez Lightweight il a été question d'associer rigidité et légèreté de la même manière que ce qui est proposé pour leurs roues.

 

 

 

Sur la route

 

Premiers tours de roues, lorsqu'on se dresse sur les pédales le vélo donne l'impression d'être très rigide. Les impressions visuelles concernant les dimensions et la forme des tubes sont confirmé sans équivoque.

 

En danseuse le vélo répond immédiatement. Il n'est d'ailleurs pas avare en sensations, chaque raccord du bitume ou aspérité de la route est ressenti. Ce point mérite d’être signalé aux éventuels intéressés. Cependant, le vélo fera le plaisir des rouleurs tant le cadre ne « bronche » pas !

 

Bien que fabriqué en Asie, on sent que l'on a affaire à un pur produit de la marque. Et là où la société allemande a fait fort, c'est qu'elle a réussi à associer rigidité et légèreté.

 

Il n'en est pas relativement inconfortable. Certes tout est relatif mais malgré toutes les remontées d'informations en provenance de la route et en dépit d’un tube de selle ovale et des bases surdimensionnées le coureur n'est pas maltraité pour autant. A condition d'adopter un réglage non extrême de la hauteur de la potence, ceci afin d'équilibrer les appuis entre les fesses et les bras. Ici avec 2cm d'entretoises, la position reste confortable, d'autant que le vélo est prévu pour courir en cyclosport.

 

Un vélo qui est très plaisant et qui donne envie d'avaler les kilomètre à bonne allure, de relancer sans cesse pour passer chaque petit raidard Bref une belle machine à sensations !

 

Un moindre mal et peut justifier le tarif élitiste des produits Lightweight.

 

  • Aucun commentaire sur cet article.