ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

Interview : Clara Copponi « Au plus haut niveau »

Clara Copponi, cadette 1ère année au Vélo Club Saint Antoine la Gavotte, n'a pas réussi à conserver son titre acquis la saison passée à Albi, néanmoins elle réussit à en rajouter 3 de plus à sa collection lors des championnats de France sur piste à Hyères. En se confiant au Vélo-Club du Net, elle assure qu'elle reste confiante pour l'avenir.

 

Comment avais-tu préparé ces championnats ?

Mon entraîneur m'a donné beaucoup d'exercices de fractionné pour que je sois parée à d’éventuels attaques successives en bosses ou autres. Ce fut mon principal axe de travail étant donné que cela m’avait fait défaut la saison précédente.

Tu as déjà été championne de France sur route et sur piste et terminé 9ème des derniers championnats de France de cyclo-cross. En somme, te considères-tu comme une athlète complète ?

Une athlète complète, oui on peut dire ça. J'ai fais 7ans de VTT pour ensuite passer sur la route. Après, on m'a initié à la piste et pour ma première année cadette je voulais voir ce qu'était du vrai cyclocross.


Vous en êtes à 4 titres chacun avec ton frère. Es-ce lui qui t’a stimulé et donné l’envie de faire du vélo ? Thomas t’apporte t’il une aide précieuse sur piste par exemple ?

A la base, c'est mon frère qui s'est mit au VTT en premier, et comme j'ai toujours tout fait comme lui, je m’y suis mise également. De le voir maintenant  dans le “haut niveau“, ça me motive encore plus.
Sur piste d’ailleurs il m'apporte beaucoup. C'est lui qui m'a fait mes plans d'échauffements durant tout le championnat de France. Il me faisait également, mes temps de passage pendant ma poursuite, et comme c'est sa spécialité ça lui faisait plaisir. Mes victoires sont aussi les siennes du coup car c'est grâce à lui que j'en suis là d'une certaine façon.
Je voulais absolument gagner les 3 épreuves pour le “venger“ de cette chute qui lui a fait envoler ses rêves de médailles aux Europe et pour que ça le motive pour la suite.


Tires-tu un bon bilan personnel de ta saison maintenant que les plus gros objectifs sont passés ?

Personnellement je trouve que ma saison est parfaite. J'ai terminé dans les 4 premières aux 3 coupes de France pour au final faire deuxième au général et j'ai eu les 3 titres sur piste avec en prime le record de France en poursuite.
Certes j'espérais mieux faire au France sur route mais c'est la dure loi de notre sport. C'est une course d'un jour, soit ça passe soit ça casse. Mais une place de 4ème je trouve ça déjà très beau, d’ailleurs je ne perds pas espoirs pour les prochaines années


En quelques mots peux-tu me dire quelles sont tes références en matière de vélo, de matériels.

Sur route je roule avec le canyon ultimate cf sl que mon équipe “canyon young heroes“ m'a donné, et sur piste j'ai également un canyon que mon club du vélo club st Antoine la gavotte me prête pour l'année.

Je suppose que tu as des idoles, as-tu quelques noms en tête ?

J’ai effectivement des idoles, d’ailleurs depuis petite, je suis fan de Tom Boonen ! J'aime également  Peter Sagan, Marc Cavendish, Marcel Kittel, Tony Martin, Fabian Cancellara. Du côté féminin mon idole, c'est Pauline Ferrand- Prevost, je rêve de faire le même parcours qu'elle en route et performer au haut niveau dans les autres disciplines comme la piste.


A Hyères on t’a senti heureuse et dans ton élément. Peux-tu me décrire ce sentiment de bonheur quand tu es sur la piste ?

Quand je suis sur la piste, je ne suis plus pareille, je suis en mode guerrière. 
Je n’avais qu'une seule chose en tête, c'était de gagner ces derniers championnats. L'année dernière je termine deuxième à la vitesse j'avais donc l'esprit revancharde. J'étais prête à tout et je me suis tellement focalisée sur la première place que je n'avais pas le droit à l’erreur. 
Ça prend les tripes quand tu entends toutes ces personnes autour de la piste qui crient pour t'encourager, ça donne les frissons et tu as envie de leur montrer que tu es capable de gagner. Surtout quand il y a tes amis qui ont fait le trajet et ta famille ! 
Sans oublier le fait de monter sur un podium national et d'entendre la marseillaise, ça je crois que c'est le plus prenant. J'étais heureuse de les rendre heureux et surtout d'avoir réussi mes objectifs que j'avais promis.


Quels sont tes prochains objectifs ?

Pour les prochaines années, j'espère faire partie du plus haut niveau, les championnats d'Europe, du monde, les Jeux olympiques, c'est mon plus grand rêve. Mais je sais qu’avant cela il me faudra déjà passer ma dernière année cadette et essayer de conserver mes titres.

 

Propos recueillis par Julien Moreau

Interview : Idjouadienne, « une réelle progression »

Pierre Idjouadienne, junior 2 sous les couleurs de Neuves maisons cyclisme fait partie de la jeune génération montante du cyclisme français, en témoigne sa magnifique 3eme aux championnats d'Europe à Nyon début Juillet. Il se confie au vélo club du net sur sa saison passée et les grosses ambitions à venir.


Pierre,  es-tu satisfait de ta saison écoulée et penses-tu avoir éclos au plus haut niveau européen ?
Si je fais l'historique de mes saisons passées, je me rends compte que j'ai une réelle progression. Je suis passé du coureur pouvant espérer un top 10 sur une manche du Challenge national en 2013 à celui qui doit jouer la gagne avec son équipe sur un grand championnat en 2014. 
Je suis donc très satisfait de ma saison jusqu'à maintenant, à tous les échelons. Et surtout, j'ai rempli quasiment tous mes objectifs fixés avant et en cours de saison. 


Ta 3ème place au championnat d’Europe a été le point d’orgue de ta saison, de plus le sélectionneur t’a convié à plusieurs reprises à porter le maillot de l’équipe nationale. Te sens-tu bien en équipe de France ?
En équipe de France il règne une ambiance qu'on ne retrouve sur aucune autre sélection. C'est un mélange de pression face à l'ampleur de l’événement à venir, d'excitation, de fierté de porter les couleurs de la France, et surtout un immense esprit collectif entre tous les coureurs. En fait je pense que comme il s'agit du plus haut niveau possible en junior, on n'hésite jamais à se sacrifier pour le copain le mieux placé au général, et il nous le rend par la suite, tout le monde à sa chance.
De plus, à force de sélections, il est né un véritable groupe d'amis. Par exemple j'ai fait toutes mes sélections avec Remy Rochas, et je suis même allé passer quelques jours de vacances chez lui à Chambéry. Chaque jour passé en bleu blanc rouge est un plaisir inimaginable.


Comment  as-tu abordé les Championnats de France, et surtout, as-tu été satisfait de tes performances durant cette course ?
Mon approche des championnats a été compliquée. Après les Europe je suis tombé malade et j'ai connu un coup de fatigue mentalement et physiquement. Les deux dernières semaines avant la course je me sentais mieux avec une volonté de bien faire grandissante, mais deux semaines pour retrouver un niveau au top, ce n'était pas assez. J'y suis donc allé sans pression, mais avec l'idée de faire une course parfaite, à la fois collectivement et individuellement.
Sur le premier point tout a été parfait avec le titre de Rayane (Bouhanni) et le podium d'Arthur (Didelot), et sur le second ce se fut plus difficile. Une grande partie de la course jusqu'au dernier tour où d'un coup je me suis senti vraiment très fort.
12ème c'est mon meilleur résultat sur un championnat de France, il n'est nourri d'aucune déception, ce n'est pas génial mais j'en suis satisfait car j'ai participé au titre de Rayane en faisant une course d'équipe.


Penses-tu que l’ambiance et le haut niveau du comité Lorrain t’ont permis de progresser en affrontant quasiment chaque semaine des coureurs tels que Rayane Bouhanni ou encore Athur Didelot ?
Ce qu'il faut avant tout savoir, c'est que nous sommes en sélections régionales tous les quatre (avec Yan Gras) depuis les cadets. On a partagé beaucoup de moments pendant ces dernières années et ça se ressent dans notre relation, nous sommes tous amis. 
Amis en dehors et sous le même maillot, mais grands adversaires sur les courses. On a appris à courir ensemble, mais aussi contre nous, et c'est ça qui nous pousse à nous surpasser continuellement. On se fixe des petits challenges à qui aura le plus de victoires à la fin de la saison, comme une petite motivation en interne.


Et maintenant quelles sont tes ambitions en cette fin de saison ?
J'espérais participer au championnat du monde, mais je suis premier remplaçant.
Du coup je me concentre désormais sur la finale du challenge national où on aura comme défi avec l'équipe de Lorraine de permettre la victoire au général pour Rayane et aussi la victoire sur la manche, une belle guerre en perspective.


Tes 2 saisons au sein de la u19 ont permis de te faire progresser. Es-tu satisfait du niveau obtenu ? 
Ces deux saisons ont été un tournant pour moi, dans l'approche de ma passion et dans le côté humain que l’U19 diffuse. Ma progression a été très régulière et toujours croissante, et c'est en grande partie grâce à l’U19. Je tiens à les remercier pour leur investissement. Avec l'aide que la team m'a procuré (matériel, conseils, formations, suivi de la performance...), j'ai pu mettre toutes mes chances de mon côté pour progresser Je roule d’ailleurs sur B'twin Mach 740 équipé en Campagnolo Athena 11V fourni par la U19. 

  
Je suppose que tu as des idoles ?
J'aime bien le style d'un coureur comme Philippe Gilbert, ou encore Vincenzo Nibali. Chez les Français il y aura Bouhanni pour sa hargne et Arthur Vichot pour son style de puncheur/baroudeur. Mais celui qui les surpasse tous c'est Jens Voigt, un exemple de courage et de ténacité !

Un message à faire passer ?
Je tiens surtout à remercier mon entraineur Fred Bantquin qui m'accompagne depuis mes débuts en cadet, avec qui j’ai pu réaliser mes progrès, un partage au quotidien. 

 

Propos recueillis par Julien Moreau

Rédaction du site


Contact rédaction - relation presse et organisateurs : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Contact cyclosport - pratiquants - équipement : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Recrutement :

 

Vélo-Club.net recherche : stagiaires - rédacteurs - collaborateurs  pour participer à la vie du site.
 
 
L'équipe :
 
 
 
Rédacteur en chef :
 
Charles Marsault   
 
contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

Rédaction :
 
Christian Hiernaut  
Rédacteur VCN depuis sa création

Benjamin Arnaud  
Rédacteur VCN depuis 2015
 
Julien Sevault  
Rédacteur VCN depuis 2016

Frantz Delagrange
Rédacteur VCN depuis 2008

Elisabeth Noyelle   
Rédactrice VCN depuis 2012
 
Mylène Terme    
Rédactrice VCN depuis 2014
 
 
Photographes :

 

Philippe Poulleau

 

Claude Brissez

 

Daniel Hoquet

 

Clémence Ducrot

 

Louis Vantuycom

Julie Desanlis  

 

Responsable Communication - Marketing Développement :
 
Frédéric Rufin
 
 
Responsable Contact Publicité :
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

RECRUTEMENT:

Internet est votre domaine, vous êtes réactif et créatif, n'hésitez pas à nous contacter pour rejoindre la dynamique équipe de Velo-club.net qui recrute dans les secteurs suivants:

 

  • Marketing-partenariats-commercial : stagiaire
  • Informatique-Développement-WebDesign : stagiaire
  • Rédaction : Collaborateurs - rédacteurs / stagiaire

 

Nous éditons aussi le site www.cyclosport.com

 

Faire notre pub

 Sur Velo-Club.net assurer la promotion de votre société, votre produit avec un support de très grande qualité : 15 000 visiteurs uniques par jour et plus de 2 000 000 pages vues par mois


En fonction de votre budget et de l'impact recherché nous pourrons vous proposer une formule optimale d'affichage et de visibilité.


Et tout cela à des tarifs de lancement exceptionnels en contrepartie de l'impact obtenu en échange.

 

N'attendez pas, contactez nous :


mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">


L'équipe Velo Club du Net

 

 

 

Les Partenaires qui nous ont fait confiance :

 

 

velopuissance.com www.troquet-du-cycliste.fr Mecacote
Cycles Marcarini Salon du vélo de la Bassée L'acheteur cycliste
Selles ISM Trophées des cols lacannecy.com
MrBookmaker Sport4Fun Cycling-Manager
Velotraining.net Boutique Alternativsport 100 ans de Tour de france
TV5 RotorSystem DSO
BIOS-PRO EricMeaux Cycleonline.fr
le Roc d'Azur Le lion du galibier Peugeot et le Cyclisme
Cofidis Kuota SudTravel
Sport-azur.com CyclosportMagazine Le Ch'ti Bike Tour
Kronorace GestEvent Stages Marion Clignet
HomeVelo SudChrono Les 1000 Bosses
La Cycl'Aigoual Thule Cybervelo
Rueduvelo Assurances Queritet PlaneteCyclisme
Solo Fenioux RoloSport
Roues-sonic.com Rotorfrance.com Abes Stages Christophe Agnolutto
Untourdevelo Dmtex Anaeli
Stages Cyclistes à Majorque VTTnews Stages Cycloswiss
Velostocks.com Auvelo Vistadeal
Bouticycle VITUS Velo-net.fr
6tsport.com MisterSport.com Degrifbike.com
Cyclisme 2004 Lisanna.com Velostory
Zweeler TrocVelo