ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

Roue Tourangelle : la vidéo de l'arrivée

Tour de la Rioja : la liste définitive des partants

Grand Prix Miguel Indurain : la présentation

A deux jours du début du Tour du Pays Basque, les coureurs ont rendez-vous ce samedi avec le Grand Prix Miguel Indurain, qui fait figure de véritable répétition générale avant l'épreuve World-Tour. Tracée entre Estella et la Basilica de Puy sur une distance de 186 kilomètres, l'édition 2017 devrait encore une fois sourire à un homme fort au vu du parcours proposé aux coureurs.

 

Les favoris :

 

*** : S.Yates, A.Valverde

** : M.Kwiatkowski, J.Restrepo, S.Clarke

* : M.Woods, S.Heano, S.Pardilla, M.Soler

 

La liste des partants : ici

 

Suivre et commenter la course : forum VCN

Lire la suite : Grand Prix Miguel Indurain : la présentation

Volta Limburg Classic : le final en vidéo

Route Adélie : L.Pichon "L'équipe m'a redonné confiance"

 

Après plusieurs années de disette, Laurent Pichon a semblé véritablement passer un cap en ce début de saison, puisqu'il a remporté pas moins de 3 succès en l'espace de quelques semaines. Après sa victoire obtenue lors de la Route Adélie, il a livré ses impressions sur son début d'année.

 

Laurent Pichon : "J'avais fait deux fois deuxième avec le maillot Bretagne Schuller ; dans un coin de ma tête je m'étais dit que revenir avec l'équipe allait peut-être me porter chance. Je ne m'étais pas trompé, c'est top. À moins de deux tours de l'arrivée, David Gaudu a attaqué dans la bosse, je savais qu'il marchait bien donc je l'ai suivi. On s'est retrouvés à cinq coureurs, dont quatre bretons, à l'avant. On a passé de bons relais et on a conservé notre avance. Julien Simon a lancé le sprint à 200m de l'arrivée, j'étais un peu enfermé contre les barrières mais ça a bien voulu s'ouvrir et j'ai pu passer. En huit saisons chez les professionnels, je n'avais jamais réussi à gagner à ce niveau là ; en moins de 15 jours, j'en gagne trois, c'est incroyable. Pendant 4 ans, j'ai fait un travail d'équipier, j'ai pris de la caisse et aujourd'hui ça paye. L'équipe m'a redonné confiance. En ce moment la réussite est de mon coté mais dans un mois ça pourra sourire à n'importe lequel de chez nous. J'avais ma famille et mes amis autour de moi, pourtant je courais sans pression, j'étais simplement content d'être là."