ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

Interview : Corentin Cherhal

corentin cherhal

@philippe poulleau

 

 

Après Nicolas Lefrançois, la rédaction de Velo-Club poursuit sa série d'interviews de coureurs français qui ont choisi de s'exiler. Suite au Tour de Corée du Sud, c'est Corentin Cherhal qui s'est prête au jeu.

 

 

 

Bonjour Corentin, tout d'abord à quel âge as-tu commencé à courir?

 

Bonjour, j'ai commencé le vélo à l'âge de 17 ans et immédiatement commencé à courir par la même occasion.

 

Tu as ensuite rapidement signé chez Novo Nordisk, comment cela s'est-il déroulé ?

 

J'ai eu la chance de rencontrer Phil Southerland, le PDG de l'équipe Team Novo Nordisk, et j'ai donc pris contact avec l'équipe de développement aux États-Unis. J'ai rejoint l'équipe pour 2 saisons puis c'est alors qu'ils m'ont proposé un contrat professionnel que j'ai tout de suite accepté.

 

corentin cherhal

@Sonoko

 

As-tu reçu des propositions d'équipes françaises ?

 

Non, je n'ai pas eu de contact avec des équipes françaises. Je ne pense pas qu'elles s’intéressent beaucoup aux coureurs hors de la France.

 

Concernant Novo Nordisk, l'équipe n'engage que des coureurs atteints de diabète, que penses-tu cette philosophie, est-ce important de prouver que l'on peut réussir malgré cela ?

 

La mission de l'équipe est d'Inspirer, d’Eduquer et de Donner de l'envie aux personnes atteintes du diabète. Cela résume la philosophie de l'équipe, qui est de prouver que la maladie du diabète n'est pas un frein à une quelconque activité physique. Beaucoup de personnes diagnostiqués se sont vus dire qu'il n'était pas bon de continuer leur sport alors que c'est le contraire. C'est important de prouver que l'on peut réussir à tous les niveaux avec simplement un bon équilibre de la glycémie et de la santé. Le nombre de diabétiques qui suivent l'équipe est incroyable et par la même occasion, ils apprennent beaucoup de choses dans ce domaine. C'est un plaisir de faire partager notre vie en tant que cycliste professionnel atteints de diabète.

 

Cette saison est la première pour toi dans l'effectif pro, comment as-tu vécu ce début de saison un peu compliqué ?

 

Mon début de la saison a été compliqué oui, mais j’avais des attentes très réalistes. Je pense avoir acquis un meilleur niveau à ce moment même et j’espère être sur une bonne voie maintenant. Le sport est fait de très beaux moments mais du jour au lendemain tout peut s'écrouler et c'est important d'avoir un équilibre, ne pas se décourager à la moindre 'défaite' et ne pas être trop en confiance lorsque tout réussit.

 

Tu reviens du Tour de Corée du Sud, que peux-tu dire à nos lecteurs à propos de l'ambiance sur place, et de la manière dont fut organisée la course ?

 

Le tour de Corée fût une très belle course. L'organisation a été vraiment très bonne, malgré tout ce qui n'était pas facile, comme les contrôles de course et le fait qu’on alterne autoroutes - route départementales ! Les hôtels étaient vraiment propres et assez classes! La nourriture était presque normal pour les Européens, je dirais.

Les Coréens était vraiment présents au départ et à l'arrivé mais ce qui m'a surpris le plus c'est que même dans des villages au milieu de nulle part il y avait des petites foules d'habitants qui criaient lorsqu'ils nous voyaient. C'est leur tour national malgré tout!

 

Que tu penses de ta performance, comment tu t'es senti pendant la course. Est-ce que tu regrettes l'absence d'un parcours plus varié ou vallonné ?

 

Concernant ma performance, je suis content de moi, j'ai fini cette course avec de la confiance. J'étais capable d'aider notre sprinteur de l'équipe (5 top 10 !) ainsi que d'être acteur de la course. J'ai fait une très bonne préparation concernant cette course et je suis très heureux d'avoir répondu présent !

 

Quel est ton programme maintenant pour la seconde partie de saison ?

 

Concernant mon programme de course pour la suite de la saison, je ferai le championnat de France le 28 juin à Chantonnay (interview réalisée avant la course ndlr), puis une petite coupure pour recharger les batteries lors du stage avec l'équipe du 12 au 24 juillet

 

Auras-tu des objectifs particuliers pour la fin de saison ?

 

Quand je connaitrai mon programme de course, j'aurai à les définir, mais pour cette première saison, l'objectif principal est de finir les courses et d'accumuler de l'expérience.

 

Seras-tu toujours membre de l'équipe Novo Nordisk l'an prochain ?

 

J'ai signé un contrat néo-professionnel pour une période de 2 années donc je serai bien là l'année prochaine ! J'ai hâte !

 

Merci à Corentin Cherhal et à Fitzalan Crowe pour leur disponibilité

 

  • Aucun commentaire sur cet article.