ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

[Champions de demain] ITW : Jai Hindley

 

 

Après Ide Schelling, c'est au tour de Jai Hindley de se confier à VCN dans le cadre des interviews consacrés aux "Champions de demain".

 

 

Bonjour Jai, peux-tu tout d'abord te présenter à nos lecteurs ?

 

Bonjour, j'ai débuté le vélo à l'âge de 6 ans, je faisais des petites sorties avec mon père et ma mère tous les week-ends. Mon père participait à des courses quand j'étais enfant, et à vrai dire c'est lui qui a lancé un peu tout ça.

 

Tu es toujours très jeune, est-ce que tu suis encore des études ?

 

J'ai terminé mes études en 2013, et depuis ce temps là, je me concentre à 100 % sur le cyclisme. Je ne vais pas à l'université, mais je pourrais reprendre les études dans quelques années.

 

Pour passer à l'aspect sportif, peux-tu nous dire quel type de coureur penses-tu être ?

 

Je dirais que je me considère comme un grimpeur. J'adore les grandes étapes de montagne, et les arrivées en bosse. Elles me conviennent définitivement mieux que les courses toute plates, ou les chronos.

 

Tu as signé quelques très belles performances cette saison, mais quelle est la meilleure à ton avis ?

 

Cette année a été incroyable avec l'équipe d'Australie. J'ai vraiment apprécié la manière dont ils ont fait l'équipe, ainsi que le calendrier de courses. Si je devais choisir mon résultat préféré, je dirais que c'est mon succès lors du Grand Prix Capodarco en Italie. J'avais réalisé quelques top 10 avant, et c'était vraiment sympa de lever les bras.

 

Poursuivras- tu avec l'équipe nationale l'an prochain ?

 

Oui, je vais continuer en 2017 avec la sélection nationale, ce qui sera à coup sûr encore une belle expérience.

 

Quel sera ton programme concernant le début de saison ?

 

J'ai été pré-sélectionné pour le Tour Down Under, la Cadel's Race et l'Herald Sun Tour, donc ça va être un départ en fanfare, mais je suis très enthousiaste par rapport à ça. Je veux aussi obtenir un bon résultat lors des championnats nationaux, qui se dérouleront début janvier.

 

Après un début de saison en Australie, tu poursuivras ton année en Europe, quels y seront tes objectifs?

 

Nous allons participer au Baby Giro, ainsi qu'au Tour de l'Avenir, qui sont deux courses où je prévois d'être en forme. Le tout ajouté à quelques courses d'un jour italiennes, qui sont toujours sympas à courir. Nous avons déjà fait le Tour de l'Avenir cette année avec la sélection Australienne, et c'était vraiment une belle aventure. J'aimerais beaucoup améliorer ma 5ème place de l'an passé, mais aussi, si l'année se déroule bien, décrocher un contrat pro en fin de saison. Même si pour cela il faut se montrer patient.

  • Aucun commentaire sur cet article.