ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

ITW : des nouvelles de...Marco Fincato

@marco fincato

 

Coureur Italien originaire de Padoue, Marco Fincato a débuté sa carrière de cycliste professionnel en 1996 dans l’équipe Roslotto-ZG mobili au sein de laquelle il va passer deux ans.

En 1995, avant de passer professionnel, il obtient une deuxième place au championnat italien et une cinquième place au championnat du monde après une échappée dans les premiers kilomètres de course.

Dans sa première année chez les professionnels, il obtient 5 victoires parmi lesquelles Firenze-Pistoia (validé comme championnat italien du contre-la-montre).

En 1998 il signe un contrat de deux ans avec l’équipe Mercatone Uno. Puis il rejoint l’équipe Fassa Bortolo en 2000, année où il renoue avec le succès en s’adjugeant l’étape de Locarno au Tour de Suisse. Après deux saisons passées chez la Fassa Bortolo, il intègre de nouveau l’équipe Mercatono Uno en 2002 pour sa dernière année dans le peloton professionnel.

Marco a accepté de répondre à nos questions aujourd’hui. Il revient sur ses années passées dans le peloton cycliste et nous parle de sa vie après le vélo...

 

Marco, tu as mis un terme à ta carrière cycliste à la fin de la saison 2002, comment as-tu vécu cet arrêt ?

 

A la fin de la saison 2002, j’ai pris la décision d’arrêter de courir même si je le regrettais, mais ce n’étais plus un cyclisme qui me plaisait.

 

Tu as passé 7 ans dans le peloton cycliste professionnel, avais-tu une idole ?

 

Mon idole était Miguel Indurain, courir le Tour de France 1996 avec lui a été un grand honneur.

 

Revenons sur ta carrière, quel a été le meilleur moment que tu retiendras et le pire ?

 

Le plus beau moment de ma carrière a été quand j’ai enfilé le maillot bleu de la squadra azzura aux Mondiaux de Lugano.

J’ai deux mauvais souvenirs : le premier c’est quand je n’ai pas pu courir presque toute l’année 1998 à cause de problèmes au dos ; le deuxième quand je suis tombé lourdement me blessant à la tête au Tour du Trentin en 2002.

 

Tu as couru plusieurs années avec un grand champion, Marco Pantani, peux-tu nous dire comment il était avec ses coéquipiers et quels souvenirs en gardes-tu ?

 

« Il Capitano » était un bon gars et autour de lui il avait ses camarades qui lui voulaient du bien et donnaient tout pour l’aider. Marco était le coureur le plus fort en montée, ils n’en existaient pas et ils n’en existent pas des comme lui, même maintenant.

Je suis fier d’avoir été son simple soldat et je suis encore triste de la manière dont il nous a quitté, il ne méritait pas une aussi triste fin.

 

Bientôt 14 ans que tu as pris ta retraite, qu’est-ce que tu fais maintenant ?

 

Maintenant je travaille comme secrétaire dans un cabinet médical, un travail tout à fait normal !

 

Fais-tu toujours du vélo ou l’as-tu définitivement raccroché ?

 

Toutes les fins de semaines je fais des sorties en vélo avec des amis seulement pour m’amuser.

 

Suis-tu toujours l’actualité cycliste ou as-tu décidé de vraiment tourner la page ?

 

Je suis toujours toutes les compétitions que je réussis à voir à la télévision, je lis tous les jours dans le journal les articles qui concerne le cyclisme et si une course passe à côté de la maison je vais la voir.

 

Marco conclut cette interview par une belle phrase : « la bicyclette restera toujours mon amour ».

 

Son palmarès :

 

1995 : GP de l’industrie et du commerce de San Vendemiano

1er classement général Giro del friuli-Venezia-Giulia

1996 : Firenze-Pistoia (CLM Championnat Italien)

Mémorial Nencini

2ème Tour du Latium

2ème de la Subida o Urkida

3ème du Tour de Catalogne

1997 : Chrono Prologue Regio Tour

1998 : 3ème du Tour du Latium

2000 : 1er étape de Locarno, Tour de Suisse

 

Participation Grands Tours

 

Tour d’Italie : 2 participations :

1997 : 46ème

2000 : 21ème

Tour de France : 3 participations :

1996 :30ème

1997 : abandon

1999 :53ème

  • Aucun commentaire sur cet article.