ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

Chronique : Lionel Marie "Une journée sur Paris-Roubaix"

Bonjour à tous,

 

Avril est arrivé et Paris-Roubaix se profile.

 

Cette course, c’est celle des gladiateurs que c’est beau et quel respect pour ces acteurs.

 

Voici donc une journée pleine sur PARIS-ROUBAIX 2016

 

Depuis plusieurs mois, le staff des mécaniciens est sur le pont avec le collage des boyaux spéciaux de 25 de section qui ont été testés par certains coureurs en amont, et sur les classiques flamandes.

 

Les vélos sont vérifiés et revérifiés, toute cette implication méticuleuse d’un staff pro et prêt pour l’événement.

 

La veille, le briefing du team a été effectué par Rik, Thierry et Eddy. Tous adhèrent et les détails techniques sont validés.

Il y aura donc trois coureurs qui partiront avec des vélos aux roues et boyaux de route gonflage 9 kg afin d être plus efficaces pour aller dans l'échappée matinale ou de préserver des forces pour arriver sur les premiers secteurs avec plus de rendement donc moins d'énergie dépensée.

 

Les mécaniciens demandent le souhait individuel du gonflage sachant qu’une perte de 1kg doit être intégrée afin d’arriver au bon gonflage sur les pavés.

 

Cette fois, nous y sommes. Il est 6h30 au petit déjeuner, le silence d’un matin brumeux et d’un Paris Roubaix sont bien au rendez- vous.

Au camion tous s’affairent. Nous avons un bus, un camion atelier et 8 véhicules.

 

Un véhicule DS pour la course, un véhicule DS bis prêt à intervenir sur la course, si le véhicule principal devait avoir une panne sur un secteur, malgré que ce soit un 4x4 prêt à ce type de route. Nous avons aussi un véhicule avant course qui informera du vent et de l'état des pavés à Rik afin qu’il trie l’information avant de la donner à Thierry et Eddy qui suivront la course. Et 5 véhicules qui avec le DS Bis iront, suivant le plan logistique concocté par Eddy, ravitailler les coureurs sur la fin de zone pavée ou au milieu avec une paire de roues en cas d’une crevaison.

 


 

Voilà nous sommes prêts et les coureurs sont dans le bus direction Compiègne.

L’ambiance est bonne mais la concentration se lit sur les visages …

 

De notre coté nous sommes prêts et nous regardons une énième fois le plan d’intervention.

 

Dans 30 minutes, le départ et c'est parti. Nous partons en avance et cette fois l'édition 2016 est en intégralité sur les chaînes, alors on vérifie que la tv de bord fonctionne OK la radio course OK la radio coureur OK.

 

C’est le kilomètre zéro est il y a un monde fou sur le bord de la route, des saluts amicaux, des sourires et c’est une fête et une ambiance qui n'a pas son pareil…

C'est Paris-Roubaix…

 

Les attaques sont incessantes. On essaye de savoir si on est dedans. On entend Thierry qui distille les informations et les encouragements. La vitesse est élevée et Mathias Brändle qui confirme son souhait d’être de la partie avec un temps de retard entre échappée et peloton, mais qui fonce tête baissée.

 

Nous nous arrêtons à Saint Quentin ou nous retrouvons d’autres teams qui attendent le passage des coureurs. Entre temps il a été confirmé un fort vent de côté droit sur un terrain découvert. Thierry répercute ….

 

Ok, on a vu les garçons qui sont concentrés au passage. Vite on doit prendre une route parallèle afin de nous rendre au secteur 27 au passage on voit le team IAM en poste comme convenu et un CIAO RAGAZZI …

 

On se positionne à notre tour et au loin on aperçoit l'hélicoptère qui nous informe de l'avancée du peloton.

 

C’est juste BEAU

 

L’échappée passe devant nous avec 1 minute d’avance sur le peloton.

 

Ce premier secteur est crucial, il renseigne déjà sur qui a la bonne jambe ou non en fonction du placement à cet endroit.

 

On voit nos coureurs IAM sur l’avant. On tend le bras avec un bidon le premier lucide très lucide fait non de la tête et le 2ème se redresse et ouvre sa main afin de se saisir de celui-ci et ce à 45km/h. C’est bon, il a pu le prendre, je suis content, il va pouvoir continuer sa marche en avant et à nous de rejouer du GPS de la carte et du trafic afin d’aller dans le secteur 25 puis le 22 et au tour d’ ARENBERG…

 


 

Nous sommes en poste à 80 mètres à la sortie DE LA TRANCHEE et que c’est beau de voir cette effervescence et d’entendre la clameur de ces milliers de FANS …nous sommes loin mais la rumeur monte et suit les coureurs. Un frisson d'émotion parcourt mon échine …et nous sommes avec 2 garçons sur l’avant et dans le groupe des favoris un 3e . Merci les gars. IAM est parti pour une bonne journée……

 

 

Avec Rik, nous reprenons la route et il nous semble possible de faire un autre secteur alors bingo on y va (pourquoi se priver et nos coureurs se battent avec respect pour le maillot IAM.)

 

Nous nous devons de les soutenir dans leur quête de résultats, et un bidon au bon moment avec cette fois un gel accroché pour les derniers kilomètres, au cas où ils n’auraient pas eu le temps de mettre la main à la poche.

 

On entend Thierry qui encourage IT IS NOT FINISHED BOYS COME ON….

 

Voilà nous sommes arrivés au BUS après une édition 2016 superbe d’intensité dans son dénouement, et une prestation de IAM qui donne le baume au coeur

6 Heino 8 Sara et Oliver 12.

 

Ils arrivent un par un avec des sentiments différents mais tous méritent le respect du premier au dernier et lorsque l’on voit arriver Mathias Brändle qui est mis hors course pour être arrivé hors délais time, c’est un point de règlement à nuancer sur une telle épreuve, celui qui termine mérite d’être dans le classement. Paris-Roubaix en le terminant, c’est le respecter et c'est avoir été au bout de soit… CHAPEAU IAM !

 

[Chronique] Lionel Marie "I AM back"

 

 
IAM back!!!!!

Déjà mars et PARIS-NICE !!!!!!

Lire la suite : [Chronique] Lionel Marie "I AM back"

Lionel Marie nous présente sa chronique

 

Bonjour à tous, c'est avec plaisir que je vais partager avec vous cette saison sportive sous mes nouvelles couleurs : IAM CYCLING TEAM.

 

Depuis le premier décembre 2015, j'ai eu le plaisir d'intégrer le staff du Team et c’est avec une dynamique positive non dissimulée que je retrouve des têtes connues: Rik /Thierry qui, il y a de cela quelques années étaient coureurs et moi Directeur Sportif .....une belle émotion d'être cette fois du côté Staff avec eux mais aussi avec Serge et Francis qui m'ont vu commencer ....Bref une tranche de vie pour mieux écrire un nouveau chapitre . L'histoire pourrait commencer ainsi:

 

"Il était une fois donc à Crans-Montana, pour une présentation conviviale du team ou la présence de Michel Thétaz était forte en symbolisme et métaphore, lors du discours d introduction pour 2016..."

 

« METTONS nous au Travail et ensemble nous réussirons «

 

De Suisse, nous sommes partis pour Mallorca (en charter s’il vous plaît) pour un premier TRAINING CAMP sous le soleil et dans de bonnes conditions. Ce fut l’occasion des rituels : photos individuelles et de groupe lors des entraînements avec le MAILLOT 2016 (fort beau d’ailleurs ;) ). Pour moi c'est l'exercice de mémorisation des noms et des attitudes sur le vélo afin d'identifier tout à chacun....de faire connaissance .....Une routine indispensable....

 

Cette fois nous sommes en route pour le dernier training camp avant le début de saison avec LA MARSEILLAISE et je ne vous cache pas que le stress monte piano piano ....Eh oui c'est le signe que le plaisir d accompagner les garçons reste vivace et que changer de tunique (une fois encore dirons certains) n'a en rien entamé de ma passion pour ce sport et ses athlètes.

 

Les anecdotes seront le fil conducteur de mes interventions afin de vous faire partager de l’intérieur l'ambiance des courses 2016. Bonne Année a tous !

 

 

 

 

Chronique : Lionel Marie "La saison est lancée"

@mylène terme
 
 
Après un deuxième stage très constructif à Mallorca où un total de 42h de vélo fut effectué (groupe de  8 maximum et du travail spécifique tous les jours, concocté par nos entraîneurs maison Marcello et Hendrik ), place à la course.