ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

Team Payname : petites questions à Achille Métro et Arnaud Gleizes

Petites questions à... Achille MétroAchile Métro


- Quelles sont tes qualités/défauts sur mais aussi en dehors du vélo ?
Sur le vélo, plus les conditions seront mauvaises, plus je serai fort : la pluie, le vent, le froid… J’adore ! J’ai par contre toujours tendance à trop en faire en course et je le paie souvent dans le final.

Une fois descendu du vélo, je reste le même, généreux, car je pense qu’on a toujours quelque chose à donner.



- Une idole dans le cyclisme, ou un coureur qui t'inspire ?
Sans hésitation Christoph Sauser, ça ne dira sûrement rien à beaucoup, mais il suffit d’aller voir son palmarès pour comprendre, 5 Cape Epic, nonuple champion de Suisse VTT, ce n’est pas rien !

- Quel est ton meilleur souvenir sur le vélo ?
Je dirais qu’il y en a deux :

Ma victoire au championnat Midi-Pyrénées en Junior 1, ce titre je le chassais depuis un bon moment... et il est arrivé ! Et une magnifique course par étape de VTT, l’Andalucia Bike race, une semaine de pur plaisir !


- Et le pire ?
Les championnats de France de l’avenir 2013 à Albi, je tombe dans une chute collective au bout de 15km à environ 60km/h, vélo cassé en deux… Une grosse déception surtout à domicile où l’on espère toujours briller.

- Pourquoi la Team Payname ?
Pour l’ambiance ! Complètement différente de tout ce que j’ai pu voir ailleurs, une bande de copains et une confiance totale en ses équipiers.

- Quels sont tes objectifs cette année ?

Réussir à prendre le rythme de première catégorie et pourquoi pas aller jouer devant… Et bien sur vous me verrez sur les nocturnes, on ne change pas les bonnes habitudes !

 

 

Le mot de Max Massat : "Achille, j'en ai entendu parlé par Michel Puntous, puis, l'an dernier, j'ai pu enfin le découvrir sur une course. C'était lors des Boucles du Tarn, nous nous sommes retrouvés dans la bonne échappée (il y avait aussi Nicolas Chatelet) et j'ai très vite compris qu'il était comme moi celui là, ne comptant pas ses efforts et à la fin... Il n'y a plus personne. Je suis pareil ! Mais avec le temps, on apprend à mieux courir, j'ai essayé de le canaliser mais on a sauté ensemble dans la dernière difficulté, et il a vite compris qu'à deux on est plus forts que seul.

Puis sur les nocturnes, on est allé ensemble à la nocturne de Lourdes avec Arnaud Gleizes justement aussi. Ça me permet de voir au passage comment ils se préparent avant ce genre de courses. Bon, au final, j'ai donné une leçon et quelques temps après, Achille est allé en claquer une. Du coup, c'est vraiment un coureur que je voulais avoir dans le groupe car il a le potentiel en plus de l'esprit. Je pense tout simplement que c'est un vrai coursier, mais il a encore quelques trucs à apprendre pour avoir le gros moteur qui lui fera gagner des courses."

 
 

Petites questions à... Arnaud Gleizes Arnaud Gleizes

 


- Quelles sont tes qualités/défauts sur mais aussi en dehors du vélo ?
Je dirais que j'ai comme qualité d'être motivé et ambitieux. En défauts je me décrirais comme trop émotif et borné.

- Une idole dans le cyclisme, ou un coureur qui t'inspire ?
Peter Sagan est à mes yeux un exemple, il représente le renouveau du cyclisme. Il mélange sur le vélo l'humour et l'agilité avec un grand talent. 

- Quel est ton meilleur souvenir sur le vélo ?
Lors de la dernière étape du tour de la Réunion 2014, je me suis imposé avec l'aide de Julien Loubet qui était dans mon équipe. Nous nous sommes échappés à deux, et il m'a offert la victoire sur la ligne d'arrivée.

- Et le pire ?
La fin de ma saison précédente. J'ai mis la barre très haute en mettant le vélo au centre de ma vie, les résultats ont été bien en dessous de mes espérances, et j'ai eu envie d'arrêter. 

- Pourquoi la Team Payname ?
D'une part pour la localisation, j'habite et fais mes études à Toulouse. D'autre part la constitution de l'équipe, la plupart des coureurs sont des amis avec qui j'ai commencé le vélo. 

- Quels sont tes objectifs cette année ?

J'aimerais apporter à cette équipe, en marquant des points lors des coupes de France, ou encore en ayant un rôle de coéquipier. Puis bien sûr pouvoir m'imposer sur une course.


Le mot de Max Massat :
"Arnaud c'est le jeune avec déjà de l'expérience par son passage à l'Entente Sud Gascogne. C'est vraiment dommage car il est arrivé lors de la dernière année et donc la moins bien...
 
Il voulait arrêter ce que j'ai évidemment compris, j'avais ressenti la même chose après mon passage à Montauban, même si les deux clubs ne sont pas comparables. Mais malgré une saison décevante selon lui, moi j'ai remarqué qu'il avait fait des résultats qui ne sont pas anodins, car je connaissais les courses. Il a un réel potentiel, mais il faut qui soit entouré et mentalement bien, car en plus il tombe souvent (les gars aiment bien le chambrer sur ça mais ce n'est pas faux, il est casse cou).
Bref, il a déjà fait un bon début de saison même si les places ne sont pas significatives, c'est quand même lui qui nous a marqué nos premiers points en coupe de France, et c'était le seul de l'équipe qui connaissait cette course (Vienne Classic). Comme quoi à 2 0ans on peut aussi avoir de l'expérience (sourire). Romain Smet a récupéré Arnaud au niveau de l'entraînement aussi et cela se ressent au niveau de la régularité."
 
 

"Achille à l'arrivée de Bordeaux-Saintes, après avoir fait partie de la longue échappée qui a animé cette belle course."
  • Aucun commentaire sur cet article.