ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

Team Payname : Petites questions à... N.Chatelet et M.Mazin

Dans le cadre du partenariat avec le Team Payname, notre rédaction vous propose une revue d'effectif de l'équipe. Après par Tristan Chaboche et Clément Jolibert, c'est Nicolas Chatelet et Michael Mazin que nous vous présentons.

 

Petites questions à... Nicolas Chatelet

- Quelles sont tes qualités/défauts sur mais aussi en dehors du vélo ?
Défauts : Timide, du mal a frotter. Qualités : Calme, réfléchi, travailleur.

 
- Une idole dans le cyclisme, ou un coureur qui t'inspire ?
Lance Armstrong, malgré le coté négatif du personnage (dopage etc...), son parcours, la nouvelle approche de l'entrainement qu'il a apportée au cyclisme, son professionnalisme m'ont toujours inspiré.

 

- Quel est ton meilleur souvenir sur le vélo ?
Le Tour du Sidobre 2015 où je me retrouve dans la bonne échappée sur une des premières courses en toutes catégories auxquelles j'ai pu participer.

- Et le pire ?
Ma chute dans la descente de col de Montségur sur l'ariégeoise 2014.

- Pourquoi la Team Payname ?
L'idée de faire partie d'une équipe de jeunes où le collectif prime sur les individualités. 

- Quels sont tes objectifs cette année ?
Découvrir les courses élites pour apprendre et passer un nouveau cap. Aider un maximum les gars de l'équipe afin de ramener de beaux résultats.


Le mot de Max Massat :
Timide, sérieux, gentil, volontaire et à l'écoute, je pense que c'est le genre de coureur qu'on aime avoir dans une équipe, car il ne demande jamais rien, ce qui peut aussi être un point faible. Mais c'est fort appréciable les travailleurs de l'ombre, je le connais et le suis depuis un petit moment car je courais contre lui en FSGT. L'an dernier je l'ai vu venir se frotter sur des courses en 1,2,3 et il était dans le rythme en plus de se débrouiller seul pour y aller. 

Il m'a fait penser à moi, j'aime me débrouiller seul, puis il a un style un peu particulier et la classe il s'en fout, lui ce qu'il veut c'est pédaler et apprendre, et là c'est un régal !

 

Champion de France FSGT , c'est un titre qui prouve une certaine valeur, mais malheureusement ces dernières années -sauf erreur de ma part- les ex champions de France FSGT Espoir n'ont pas réussi en FFC, enfin pas en 1ère catégorie. Donc c'est aussi un peu le défi, 2-3 personnes m'avait conseillé de le prendre, mais j'avais déjà ma petite idée en tête. C'est un réel avantage de pouvoir courir sur les courses, car ainsi je peux voir le caractère et la qualité du coureur.

 

Nico a été pris en charge par Romain, c'est la première année qu'il va s'entrainer sérieusement, et on voit déjà qu'il a passé un petit cap, alors attention, il pourrait peut-être se faire plaisir dans un col pendant (la Ronde de) l'Isard ... (sourire).

 

 

Petites questions à... Michaël Mazin

- Quelles sont tes qualités/défauts sur mais aussi en dehors du vélo ? 

 

Persévérant, peut être parfois entêté...

 

- Une idole dans le cyclisme, ou un coureur qui t'inspire ? 
Lance Armstrong

 

- Quel est ton meilleur souvenir sur le vélo ? 
Tous les souvenirs sont bons, il m'est difficile de trouver le meilleur.

 

- Et le pire ? 
Les chutes ne sont jamais agréables et restent de mauvais souvenirs, c'est sûr. Cependant je trouve que les moments de grande solitude à l'entrainement sont pour moi des moments qui font du mal au mental...

 

- Pourquoi la Team Payname ? 


Je reviens a la compétition, autant le faire avec des copains !

 

J'aime la  façon de penser de l'équipe, le dynamisme et l'envie de tous les gens qui participent à la réussite du team !

 

- Quels sont tes objectifs cette année ? 
Mes objectifs sont moindres... Je ne prétends pas à une moisson de victoires. J'aimerais bien figurer sur les courses importantes pour le club (des courses qui me correspondent) et apporter le maximum de mes compétences aux jeunes de l'équipe afin de parfaire leur apprentissage à ce niveau !

Le mot de Max Massat :

Micha, c'est le copain des défis fous, celui qui dit non puis qui me dit oui ensuite quand je lui propose un truc, c'est marrant (rires). On a fait connaissance durant notre année à l'Occitane, puis, depuis on ne s'est pas lâchés, malgré son année à Blagnac et moi à Sablé où il devait venir avec moi à la base, mais ça ne s'est finalement pas fait... Mais on remporte les 24h du Mans ensemble cette année là (sourire).

 

L'an dernier il avait arrêté pour les études, c'était trop compliqué, ça ne l'a pas empêché d'être un bestiau pour la seule course de l'année qu'il a faite, les 24h du Mans une nouvelle fois, on fait 2ème, mais alors quel départ il nous a fait !!!

 

Il a dit oui de suite au projet, car il est comme moi, on ne veut pas passer pros, on est bien conscients, par contre on veut donner et accompagner au lieu de penser à notre gueule, et là c'était l'occasion, alors il renfourche le vélo en 2016 avec l'envie de disputer quelques sprints quand même (sourire). Maintenant, il est comme moi, il faut qu'on fasse attention aux blessures, on est un peu trop bourrins et ça c'est pas un exemple pour les jeunes (rires).

 

(Quand tu fais Toulouse-Narbonne-Toulouse dans la journée en vélo à 32 de moyenne, c'est que tu réfléchis pas trop aux douleurs rires)

 

Et puis cet été quand il sera en vacances et qu'on aura le temps d'aller faire 2-3 nocturnes, on ira montrer aux jeunes ce que c'est des noctuneurs (rires). Elles sont souvent dénigrées les nocturnes, mais ça apprend à courir tactique, c'est pas tout le temps le plus fort qui gagne!

 

"L'aventure Payname a des racines bien profondes... et un peu folles ! 321 kilomètres quand même pour Michaël Mazin et Max Massat"

 

 

 

  • Aucun commentaire sur cet article.