ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

La Campilaro, 3 jours inoubliables en haute montagne (Pyrénées) du 23 au 25 juillet

 

Déjà la troisième édition de la Campilaro Pyrénées

 

L’épreuve s’inscrit désormais pleinement dans le calendrier cyclosportif national… et international car cette année l’Espagne pousse un peu sa corne sur la Campilaro.

 

Un tracé entièrement renouvelé autour de trois villes hôtes, Saint-Lary Soulan, Luchon, Vielha dans le Val d’Aran et, toujours la même envie, celle de vous faire découvrir les grands cols pyrénéens.

 

 

Ceux connus, empruntés par les grandes épreuves professionnelles comme le Tour de France, la Vuelta ou encore la Route du Sud... Que seraient d’ailleurs ces grands Tours sans ces routes creusées dans la montagne, hier construites pour relier des vallées et aujourd’hui au cœur des légendes du vélo ?

Ceux moins médiatiques, à l’écart des routes mythiques mais tout aussi grandioses en termes de difficulté ou d’esthétique. Ces « nouvelles » routes de montagne ont suscité beaucoup d’émotion lors des reconnaissances comme la montée à l’Hospice de France (11,6 km à 6,5% de moyenne), une route brute, sauvage, avec des passages à 13% pour arriver sur un lieu chargé d’histoire, celui emprunté pendant la seconde guerre mondiale par les réfugiés fuyant la France pour échapper au STO et rejoindre les Forces Françaises libres. Sans compter le Port de la Bonaigua, 2072m (23 km depuis Vielha à 5% de moyenne) qui sera le toit de la Campilaro 2017.

 

Autre nouveauté, un format à 4 étapes sur trois jours, avec sur la deuxième journée, 2 demi-étapes dont, le matin, la montée sèche Luchon-Superbagnères (18,2km à 6,3% de moyenne) sur les traces de deux grandes légendes du Tour, vainqueurs là-haut, Federico Bahamontes (1962) et Bernard Hinault (1979).

 

L’épreuve est à taille humaine, à la fois sportive et conviviale, seuls 198 dossards sont disponibles !

 

L’édition 2017 de la Campilaro se déroulera du 23 juillet au 25 juillet, pour un total d’environ 350 kilomètres et 8300 mètres de dénivelés positifs. L’accueil se fera dès le samedi 22 juillet à Saint-Lary Soulan. Le tracé comporte 7 cols principaux : le Port de Balès (1755 m), le col de L’Hospice-de-France (1385 m), Superbagnères (1800 m), le Col du Portillon (1296 m) dans les deux sens, le Port de la Bonaigua (2072 m), le Col de Peyresourde (1569 m) et le Col d’Azet (1580 m).

 

Les étapes sont encadrées et sécurisées et comportent chacune 2 sections chronométrées qui donneront lieu à classement (voir rubrique parcours).

 

La Campilaro Pyrénées est ouverte à tous les passionnés de vélo, coursiers, cyclosportifs et cyclotouristes, licenciés et non-licenciés, âgés de 18 ans et plus... Tous les participants pourront s’inscrire en solo ou en team… et viser un statut de Finisher !

 

A noter que l’équipe d’organisation reste fidèle : motards, médecins, chronométreurs, traiteurs... ont déjà tous (re)signés pour 2017. Ils vous attendent !

 

Plus d’infos sur http://www.campilaro.com/

  • Aucun commentaire sur cet article.