ATTENTION, vous êtes en train de parcourir une ancienne version de ce site. La nouvelle version est disponible ici

Cyclosport.com

Prochaines courses

 

Tour de Thailande (2.1)

--> du 01/04 au 06/04

 

Tour du Pays Basque (WT)

--> du 03/04 au 09/04

 

Circuit de la Sarthe (2.1)

--> du 04/04 au 07/04

 

Scheldeprijs (1.HC)

--> le 05/04

 

Paris-Roubaix (WT)

--> le 09/04

 

 

Suivez nous

Logo Facebook

Logo twitter

 

Logo CyclosportLogo Rivals Manager

Annonceurs

Sven Nys : retour sur la carrière d'un champion hors-normes

 

 

 

Sven Nys : champion des Challenges

 

Le palmarès et la longévité

 

Champion de la régularité et des challenges, le coureur belge mérite bien son surnom de « Cannibale de Baal ». Comme un certain Eddy Merckx, l’autre cannibale, lui aussi né un 17 juin ; Sven Nys s’est aussi singularisé par sa longévité exceptionnelle, au plus haut niveau de la compétition.

 

Alliant souvent la meilleure technique et un physique méticuleusement entretenu, le coureur belge traversera plus de deux décennies en croisant les traces de tant d’autres maîtres des labourés.

Remportant course sur course (30 victoires en une saison en 2007) et raflant tous les trophées de la régularité en fin de saison, il trouvera toujours cette rage de vaincre qui souvent s’éteint au fil des années.

Il empochera 29 challenges soit plus que l’ensemble de tous ses adversaires réunis !

On n’oubliera pas les duels avec Groenendaal mais surtout contre Bart Wellens et ensuite Niels Albert mais dans lequels, Sven Nys se montra souvent le meilleur. Il affronta aussi les jeunes Lars Boom et Zdenek Stybar qui se tournèrent eux, vers la route.

Ces deux dernières années, il subira souvent la supériorité des jeunes loups que sont Mathieu van der poel et Wout Van Aert mais sans pourtant jeter l’éponge.

Si le cyclocross semble peu internationalisé, il faut noté que Sven Nys s’imposa quand même dans dix pays différents dont aux Etat-Unis.

 

 Koppenbergcross en 2006

 

 

Monsieur Superprestige

 

Le challenge du Superprestige fut assurément sa tasse de thé puisqu’il décrochera 64 bouquets individuels et 13 challenges annuels!

Les épreuves de Ruddervoorde et Gavere furent sa spécialité puisqu’il monta à 18 reprises sur la plus haute marche du podium. Présent d’octobre à février, le coureur belge ne pouvait que dominer cette discipline.

 

 

Et 50 Coupes du Monde !

 

Le compteur était bloqué à 49 succès depuis Zolder en 2012 mais c’était sans compté sur la rage de vaincre que Sven Nys décupla une dernière fois cet hiver en battant le jeune Wout Van Aert à Coxyde. Chiffre magique pour ce challenge le plus international puisqu’il s’agit de l’UCI World Cup.

Nys empoche également 50 succès dans le Trophée GVA qu’il remportera en fin de saison, à 9 reprises.

 

 Coxyde 2013

 

Le syndrôme de l’arc-en-ciel

 

Sven Nys ne fut jamais le spécialiste de ‘la course d’un jour’ ou la focalisation et le stress qui en incombe ne jouait pas en sa faveur. Cette mise en quarantaine les quelques jours avant l’épreuve constituait souvent en une petite guerre psychologique entre les vedettes belges.

L’autre point important reste l’équipe Rabobank pour laquelle il roula tant d’années aux cotés de Groenendaal. Le mondial venant, il y eu parfois polémique entre les intérêts belges et hollandais. Les circuits souvent rapides ne lui convenaient que rarement.

Les Groenendaal, De Clercq, Vervecken, Wellens, Albert, Stybar et autres Lars Boom décrochèrent tous le maillot arc-en-ciel, alors que Nys avait dominé l’ensemble de la saison.

Il remportera tout de même neuf médailles dont deux en or, sans compter deux titres chez les Espoirs.

 

Champion de Belgique

 

Vainqueur à neuf reprises du maillot tricolore, Sven Nys a souvent considéré ce titre aussi important que le titre mondial. Il faut bien dire que la domination belge était souvent telle, que le championnat belge en devenait un mini-mondial. En janvier, il termina encore 3ème de son dernier championnat.

 

Le plus grand ?

 

Alors qu’en Flandres revient chaque année l’éternel débat de savoir qui est le ‘plus grand’ entre lui et celui qui lui a tout apprit, Eric De Vlaeminck, l’essentiel n’est-il pas d’apprécier des sportifs qui à leur manière, ont dominé à outrance la discipline.

 

Ce que l’on retiendra aussi c’est son engagement permanent pour promouvoir son sport qui au vu de la domination belge, reste majoritairement ancré sur des épreuves belgo-hollandaises.

 

Demain, il reprendra le flambeau de l’équipe Telenet-Fidea avec la détermination de remporter … un nouveau challenge.

 

 

 

 2015 la dernière..

 

Crédit photo : Louis Vantuycom

 

 

Les principaux succès de Sven Nys :

 

  • 2 championnat du monde Elite 2005-2013 (9 podiums)

  • 2 championnats du monde Espoir 1997-1998

  • 9 championnats de Belgique 2000-2003-2005/06-2008/09/10-2012-2014

  • 50 victoires en Coupe du Monde

  • 7 fois vainqueur de la Coupe du Monde 2000-2002-2005 à 2009

  • 64 victoires en Superprestige

  • 13 fois vainqueur du Superprestige 1999-2000-2002-2003-2005 à 2009-2011 à 2014

  • 50 victoires en GVA

  • 9 fois vainqueur du Trophée GVA 2003-2005 à 2011-2014

  • 5 fois champion de Belgique de VTT

 

 

 

 

 

  • Aucun commentaire sur cet article.